La supervision

La supervision permet aux coachs et aux professionnels de la relation d’aide de développer leurs compétences et leur métier en analysant leurs pratiques.

Chez Equilibrio, la supervision peut se faire à titre individuel ou collectif et consiste en un cycle de 7 séances d’une journée. L’objectif est de s’enrichir autour des principes du changement génératif, de consolider les connaissances et favoriser les échanges.

La supervision se réalise dans le cadre d’un contrat qui est défini par le superviseur et le coach.

Une attestation de participation vous permettra de valider les heures de supervision auprès de IAGC pour votre parcours professionnel international.

Objectifs


Supervision de groupe

  • Structurer et développer ses techniques d’accompagnement dans un « espace ressource », avec le soutien d’un superviseur et grâce aux échanges entre professionnels ;
  • Approfondir sa pratique et ses compétences par la résolution de cas concrets apportés par les participants et par l’expérimentation et les échanges de pratiques ;
  • Prendre du recul sur sa posture professionnelle et se positionner vis-à-vis des autres pour mieux exercer sa profession ;
  • Se challenger et sortir de sa zone de confort ;
  • Développer et enrichir l’apprentissage collectif.

Supervision individuelle

  • Trouver un « espace ressource » pour résoudre ou clarifier une problématique professionnelle ou personnelle complexe et aller au-delà ;
  • Prendre du recul sur sa posture professionnelle et se positionner vis-à-vis de soi-même pour mieux exercer sa profession ;
  • Se challenger et sortir de sa zone de confort pour enrichir sa pratique professionnelle.

Processus type de la supervision


Supervision de groupe

Le format est d’une demi-journée ou d’une journée, selon le nombre de participants (4 personnes : 1 demi-journée, de 5 à 10 personnes : 1 journée).

Elle se décompose ainsi :

  • un temps d’introduction est dédié à la pose du cadre et des règles de la supervision ;
  • un temps d’inclusion où chaque participant prend contact avec les autres en partageant son vécu personnel et professionnel depuis la dernière séance et ses besoins pour la séance du jour ;
  • les besoins couverts peuvent être de plusieurs natures : supervision par le superviseur à partir d’un cas concret avec apports du groupe ; coaching par un participant sur une problématique singulière avec apports du groupe ; apports sur un concept ou un cadre de référence ; travail de réflexion sur un sujet (travail d’intelligence collective) ; expérimentation d’un outil ou d’une pratique ;
  • un temps collectif d’organisation et de décision du programme de la journée dans le respect de l’énergie du groupe ;
  • un temps de retour sur le déroulement de la journée ;
  • un temps de conclusion et de relecture de la journée.

Supervision individuelle

Le format est similaire à celui d’une séance de coaching – Durée : entre 1h30 et 2h.

La session se décompose ainsi :

  • au début, poser le cadre et les règles de la supervision ;
  • créer la relation ;
  • définir la demande de supervision ;
  • couvrir le besoin du supervisé : supervision par le superviseur à partir d’un cas concret ; coaching sur une problématique singulière professionnelle ou personnelle ; apports sur un concept ou un cadre de référence ; travail de réflexion sur un sujet spécifique (travail de co-développement) ; expérimentation d’un outil ou d’une pratique (le superviseur est le sujet) ;
  • un temps de conclusion et de relecture de la séance.

Quand ?


  • Une fois par mois pour la supervision collective ;
  • Une fois tous les deux mois pour la supervision individuelle ou rendez-vous sur demande expresse ;
  • Les supervisions collective et individuelle peuvent faire partie du même processus.

Rôle du superviseur


La posture du superviseur s’appuie sur son expérience du métier de coach. Le superviseur est garant du cadre et assure le bon fonctionnement du groupe. Le respect de la confidentialité, la bienveillance dans les échanges, la co-responsabilité sont les règles de base auxquelles le superviseur s’engage. Il connaît et a probablement vécu les étapes traversées par le coach en développement personnel. Il est formé à la supervision et possède une expérience et une pratique du coaching de plusieurs années. Il maîtrise les enjeux du coaching quel que soit le cadre de référence.

Le superviseur facilite la parole, recentre et « garde le cap ». Il ponctue et propose des orientations. En fonction des choix du groupe, des apports et des éclairages techniques et théoriques peuvent être développés. La légitimité du superviseur s’appuie sur son intégrité, sa posture, son code déontologique et son envie de transmettre et d’accompagner les professionnels de la relation d’aide et du coaching.

Cadre déontologique


Le processus est conforme aux règles déontologiques relatives à la pratique du coaching telle que définie par l’ICF (International Coach Federation).

Dates à Grasse

Cycle de 7 séances sur 1 journée de 09h30 à 17h00.

Contactez-nous pour les dates 2019/2020 à Grasse.

Dates à Paris dans le 15e arrondissement

Sept rencontres d’une journée pour s’enrichir autour des pratiques du changement génératif, consolider ses connaissances et favoriser les échanges.

  • 02 décembre 2019
  • 06 janvier 2020
  • 10 février 2020
  • 09 mars 2020
  • 13 avril 2020
  • 11 mai 2020
  • 15 juin 2020

Le nombre de participants est limité à 12.

Supervision de groupe

  • Le cycle complet de 7 journées : 1960 € HT
  • Pour les coachs débutants : 1450 € HT

Supervision individuelle

  • Pour les coachs experts : 250 € HT la séance, avec engagement sur 6 séances minimum
  • Pour les coachs débutants : 150 € HT la séance, avec engagement sur 6 séances minimum