Stephen Gilligan interviewé par Daniel Charleton Guitteau

Daniel Charleton Guitteau interroge Stephen gilligan
Daniel Charleton Guitteau interroge Stephen Gilligan

Un titre en anglais que nous n’avons pas traduit, afin que les mots de Stephen Gilligan sonnent de la manière poétique voulue par lui. Nous aurions pu écrire « Leadership comme voyage personnel de la conscience« , mais laisser le titre original laisse la liberté à chacun d’y associer ses propres images.

Au printemps dernier à Paris, Daniel Charleton-Guitteau, auteur de cette interview que nous comptons partager avec vous au fil du temps sur le blog Equilibrio, a eu une occasion unique de discuter avec Stephen Gilligan sur le thème du Leadership. Ce sujet est l’un de ceux qui revient dans les débats de manière régulière et récurrente. « Cependant, Stephen donne rarement des interviews sur le Leadership et cela m’intriguait et piquait ma curiosité. Et cette nécessité de le faire avec retenue malgré mon intérêt dévorant m’a rappelé la notion du « Ma » japonnais. C’est un terme bien connu des amateurs d’arts martiaux et qui renvoie à la recherche de la distance correcte entre les deux adversaires, mais aussi le temps qu’il faut pour franchir cette distance.

Lorsque j’ai interviewé Stephen, j’étais conscient de mon désir profond de trouver la bonne distance pour « entrer » dans cette conversation afin d’être pleinement capable de clarifier et transmettre le cadre de ses pensées (qui sont parfois très complexes) et me laisser guider par son extraordinaire enseignement. »

Dans les articles qui vont suivre, vous retrouverez des notions qui pour certains sont familières, mais qui en revanche peuvent paraître tout à fait nouvelles pour d’autres: centrage, présence, ouverture, accueil inconditionnel, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire ci-dessous afin que nous puissions vous apporter des éclaircissements.